Slideshow Image 1 Slideshow Image 2

EquiVino™ est le fruit de deux de mes plus grandes passions : les chevaux et le vin. C’est en Espagne, où je suis né, que j’ai appris les plaisirs des conversations animés autour de repas préparés avec amour et accompagnés de vins bus avec modération. Là, la nourriture et le vin, la famille et les amis y sont constamment célébrés. D’autre part, ma famille élevait des chevaux, si bien que la toile de fond de mon quotidien incluait ces magnifiques créatures paissant dans les champs entourés d’oliviers.

Aujourd’hui, j’habite à Washington DC où je continue à savourer les bons vins et à faire de l’équitation dès que je peux. En tant qu’enseignant de littérature et culture, je prépare un livre sur la présence des chevaux dans la littérature et le cinéma. En parallèle, il y a quelques années, j’ai débuté une collection d’étiquettes de bouteilles de vin sur un thème équestre. L’enthousiasme de mes amis et connaissances pour cette collection m’a poussé à lancer Equivino™ afin de partager ma passion de l’illustration équestre.

Ces étiquettes provenant de 15 pays différents racontent l’histoire des relations entre les hommes et les chevaux au cour des âges : de l’image simpliste de chevaux peints sur des parois préhistoriques aux illustrations sophistiquées de chevaliers, en passant par les images de chevaux de trait, de cow-boys ou de gauchos, sans oublier les représentations de l’art abstrait du plus réaliste au plus stylisé. Que ce soit des portraits de la Grèce classique de Pégase ou une Rocinante de Don Quichote, le rôle essentiel du cheval dans l’histoire et l’âme de l’homme apparaît clairement. Il me semble que plus que tout autre animal le cheval symbolise le désir de l’homme d’atteindre sa complétude.

EquiVino™ célèbre les relations entre les hommes et les chevaux tout autant que la passion et le travail des viticulteurs du monde entier. En reconnaissance de la contribution faite par les chevaux à l’humanité, une partie des bénéfices contribueront au soutient et aux soins de chevaux de courses à la retraite.

Dr. Francisco LaRubia-Prado